Logo de Mes-jeux-educatifs.fr logo mes-jeux-educatifs.fr
Temps de lecture : 6 minutes

L'empathie, à quoi sert-elle et comment l'apprendre à nos enfants ?

Les enfants heureux jouent ensemble
Crédit photo : Pressfoto / Freepik ©

Qu'est-ce que l'empathie ?

L'empathie, c'est voir avec les yeux de l'autre, écouter avec les oreilles de l'autre et ressentir avec le cœur de l'autre.

L'empathie est la capacité de reconnaître les sentiments d'une autre personne et de se mettre intuitivement à sa place pour comprendre ce qu'elle ressent (mais pas le ressentir à sa place).

Notre capacité de comprendre ce que ressent l'autre permet également de comprendre nos différences. C'est à partir de ce moment que nous pouvons comprendre l'autre, l'aider, nous adapter à lui, etc.

Un petit garçon aide le lapin à monter.
Tout enfant est pourvu d'empathie.

Tout enfant est pourvu d'empathie. Voici un bel exemple de l'empathie naturelle chez l'enfant. Les enfants peuvent percevoir dès le plus jeune âge la souffrance d'un autre enfant ou d'un animal blessé. Mais même si l'empathie est innée (nous percevons tous ce que ressentent les autres), elle demande à être développée. En effet, nous devons aider nos enfants à développer l'empathie qui est plutôt le synonyme de compassion, c'est-à-dire l'attention bienveillante et désintéressée de l'autre, un élan d'entraide et de solidarité.

Pourquoi l'empathie est-elle si importante dans l'éducation de votre enfant ?

Le développement de l'empathie chez un enfant est un travail de longue haleine. Mais cela en vaut la peine car non seulement l'empathie favorise la construction de relations durables et épanouissantes mais elle permet également de se sentir mieux dans la vie. En effet, travailler l'écoute de son entourage c'est aussi être à l'écoute de ses propres sentiments. C'est une technique favorable pour apprendre à mieux se connaître.

Ainsi, en comprenant ce qui peut blesser quelqu'un d'autre, l'enfant saura discerner ce qui lui fait mal et ce qui lui fait du bien. Connaître ses points forts et ses faiblesses est une manière de s'approprier le contrôle de sa vie. Votre enfant sera capable d'accroître son estime de soi et de hiérarchiser ses priorités.

Comment apprendre l'empathie à son enfant : quelques pistes à suivre

Il est tout à fait envisageable d'apprendre à son enfant à comprendre les émotions de son entourage. En effet, il a été prouvé scientifiquement que les petits sont également conscients de ce qui déclenche leurs émotions, mais ils ne comprennent pas exactement cette sensation. Notre rôle, en tant que parents, est de leur transmettre les bons exemples.

Pas de recette miracle, mais plusieurs options sont à explorer pour cultiver l'empathie chez votre enfant. Voici quelques pistes à suivre.

Surveille tes pensées, car elles deviennent des mots.
Surveille tes mots, car ils deviennent des acts.
Surveille tes acts, car ils deviennent des habitudes.
Surveille tes habitudes, car elles deviennent ton caractère.
Surveille ton caractère, car il devient ton destin...

L'empathie est justement une "habitude" à prendre

Plus les enfants côtoient des personnes empathiques, plus ils deviennent empathiques. Plus ils ressentent de l'empathie et de la bienveillance autour d'eux, plus ils prendront l'habitude d'exprimer de l'empathie et de la compassion envers les autres. En tant qu'adultes, il est donc primordial pour nous d'assurer pour nos enfants un environnement empathique, encourageant et bienveillant.

Comprendre d'abord ses propres émotions

Il est difficile de comprendre les sentiments et les émotions des autres si nous ne sommes pas capables de mettre un mot sur nos propres ressentis. D'où l'importance d'apprendre à nos enfants à comprendre et à nommer leurs émotions, ainsi qu'à discerner ce qui provoque en eux telle ou telle émotion.

Tout d'abord, montrez l'exemple. Parlez ouvertement de vos émotions avec votre enfant (oui, on sait qu'il est assez difficile pour nous, les adultes, de le faire. Mais faites un effort, votre enfant vous copie). Vous êtes triste ou heureux, dites-le à votre enfant. Expliquez-lui quelles sont les raisons de ces émotions.

Jeu de carte pour aider les enfants à gérer leurs émotions - Emoticartes
Le jeu de cartes pour apprendre aux enfants à comprendre et à gérer leurs émotions.
Crédit photo : www.emoticartes.com ©

Pour vous aider, il existe dans le commerce une multitude de jeux et de livres autour des émotions.

Le jeu que nous avons testé récemment et que nous avons beaucoup apprécié s'appelle "Emoticartes". C'est un jeu de 39 cartes dont l'objectif est d'aider les enfants (à partir de 6 ans) à comprendre et à gérer leurs émotions. L'enfant identifie son émotion désagréable qu'il ressent face à une situation (carte rouge). Il choisit ensuite l'émotion agréable qu'il aimerait ressentir à la place (carte jaune). Enfin, il tire une "carte ressource" qui permet de réaliser un petit exercice positif de relaxation, par exemple (carte bleue).

La boîte des sentiments

Cette activité peut se pratiquer en classe ou en famille. Préparez une boîte avec des petites cartes à côté. Vous pouvez le faire ensemble avec les enfants. Ensuite, proposez-leur d'y noter toutes les émotions qu'ils ont ressenties au cours de la journée, les problèmes qu'ils ont rencontrés, etc. Faites de même si vous jouez en famille. À la fin de la journée, à tour de rôle, chacun d'eux lira une carte au hasard et pourra proposer une solution qui aidera à résoudre le problème de l'autre personne.

Comprendre les autres à travers la lecture

Lire une histoire à son enfant et l'impliquer dans la lecture est indispensable dans sa perception de la réalité. Avec des histoires racontées ou lues, les enfants développent leur empathie et leur compassion envers les personnages. Grâce aux histoires les enfants travaillent leur imagination, ils se mettent à la place des personnages, se questionnent et réfléchissent. Ils ont envie que "le bien gagne" et que "les méchants" soient sanctionnés.

La lecture a énormément d'effets positifs sur l'enfant, y compris pour l'apprentissage de l'empathie. Elle aide les enfants à développer leur rapport à l'autre.

Jouer avec des marionnettes

Marionnettes à doigts Chaperon rouge
Les marionnettes sont parfaites pour raconter des histoires de façon vivante.
Crédit photo : www.jeujouet.com ©

Voici encore un formidable moyen pour se mettre "dans la peau" des autres. Raconter des histoires avec l'aide de marionnettes à main ou à doigts permettra à l'enfant d'imaginer ce que son personnage peut ressentir et comment il peut réagir dans telle ou telle situation.

Vous pouvez aussi utiliser des marionnettes (ou d'autres jouets) pour parler des émotions des autres membres de la famille. Ou bien encore rejouer sous forme d'un conte imaginaire une situation qui s'est avérée conflictuelle ou stressante pour l'enfant. Sous forme de jeu vous pouvez essayer de trouver ensemble des solutions pour l'aider à retrouver son équilibre émotionnel.

Encourager les jeux coopératifs et les jeux de rôle

Faire preuve d'empathie, c'est comprendre les autres et savoir se mettre à leur place. Les jeux coopératifs s'avèrent être un moyen efficace pour discerner divers sentiments comme la réussite, la compétition, la différence et la hiérarchie.

Les jeux coopératifs reposent sur la poursuite d'un but commun pour tous les joueurs d'une équipe. Ce but ne sera atteint que si les joueurs sont solidaires et s'ils s'entraident. Le défi du jeu coopératif nécessite non seulement la participation et la motivation de chacun mais aussi de la concertation. Il ne s'agit pas de battre l'adversaire, mais de faire équipe pour gagner ensemble OU perdre ensemble si l'équipe était mal organisée.

Ces jeux se pratiquent à l'intérieur comme à l'extérieur. Dans cette vidéo, voici quelques exemples de jeux coopératifs "en plein air".



Le jeu du verger.
Le jeu du Verger - un des nombreux jeux coopératifs pour développer l'empathie.

Il existe aussi des jeux de société coopératifs pour jouer à l'intérieur. En voici quelques exemples. Un grand classique est le Jeu du Verger (à partir de 3 ans). Les joueurs doivent coopérer pour cueillir ensemble les fruits avant que le corbeau ne les mange. Il s'agit d'un jeu très apprécié par les enfants et qui développe l'esprit d'équipe.


Robinson Crusoé : Aventures sur l'ile maudite.
Un jeu coopératif à partir de 8 ans - Robinson Crusoé : Aventures sur l'ile maudite.

Pour les plus grands (à partir de 8 ans), le jeu Robinson Crusoé : Aventures sur l'ile maudite réunit parfaitement l'aventure et la coopération. Les joueurs sont des naufragés qui tentent de survivre sur l'Ile maudite. Ils doivent se protéger des dangers et compléter les objectifs de l'un des 6 scénarios proposés. Tentez ce jeu avec vos enfants.

Ce qu'il faut retenir

La lecture du soir, le visionnage des dessins animés sur l'empathie, les jeux... sont de bonnes façons pour les enfants de comprendre que les gestes comme les mots ont une incidence sur l'autre, bonne comme mauvaise. L'empathie se travaille et se développe avec l'âge, en observant et en imitant les gestes des adultes. Incitez votre enfant à avoir des gestes attentionnés envers les autres, vous l'aiderez ainsi à développer son empathie.



Cet article vous intéressera aussi certainement :
Comment aider l'enfant à ne pas avoir peur de se tromper ?